Plats traditionnels du Têt Vietnam dans 3 régions

La fête du nouvel an au Vietnam est autrement connue sous le nom de ” Têt “. C’est une occasion unique au Vietnam avec une éruption de couleurs, une explosion de pétards, les quartiers rivalisent d’ingéniosité pour être les meilleurs dans leurs danses, leurs décorations. À cette époque, les Vietnamiens consacrent du temps non seulement à la famille, mais aussi à la décoration de la maison et à une gastronomie spécifique. Voici les plats traditionnels du Têt à connaître lors d’un voyage au Vietnam durant cette occasion spéciale.

La cuisine vietnamienne est unique et délicieuse. Chaque plat est une combinaison parfaite d’ingrédients et de la méticulosité des cuisiniers. Ceci se révèle particulièrement dans les plats traditionnels du Têt au Vietnam. Découvrez dans ce blog l’originalité de la gastronomie de 3 régions lors de la célébration du Nouvel An au Vietnam.

Plats copieux et raffinés du Têt au nord Vietnam

Les habitants du nord apprécient souvent la forme, c’est pourquoi, lors des repas de la veille du Nouvel An, la vaisselle est disposée de manière belle et méticuleuse. La tradition considère qu’il y a 6 ou 6 assiettes ou 8 bols de 8 plats qui représentent la fortune dans un plateau. Depuis plusieurs années, les plats traditionnels du Têt au nord préservent bien toutes les coutumes du pays. En particulier, il faut y inclure des plats traditionnels comme :

Banh chung, plat incontournable

Le gâteau Chung est une tradition du nord, un plat incontournable des repas du Têt. Ce gâteau fait partie de la culture alimentaire du Vietnam depuis longtemps. Suivant les anciennes légendes, le banh chung, symbolisant la terre, est apparu sous la dynastie Hung, exprimant sa gratitude envers les ancêtres, la terre et le ciel. En outre, il souligne le rôle important du riz et de la nature dans la riziculture.

La combinaison harmonieuse de riz gluant, de haricots verts sucrés, de poivre légèrement épicé et de viande de porc grasse a créé un goût remarquable pour le Nouvel An.

Banh chung, plat incontournable dans le repas du Têt au nord

Banh chung, plat incontournable dans le repas du Têt au nord

Xoi gac, riz gluant en couleur rouge

Le Xôi (riz gluant) est considéré comme un plat essentiel du repas destiné au culte des ancêtres. En outre, avec le Banh Chung, le Xôi est le plat principal de la fête du Têt. Ce plat se présente sous plusieurs formes : Xoi Lac (riz gluant aux cacahuètes), Xoi Do Xanh (riz gluant aux haricots mungo), Xoi Gac (riz gluant aux fruits “gac”). Parmi ces types de riz, le xoi gac est le préféré en raison de sa couleur rouge, qui symbolise la chance et la réussite d’une nouvelle année. Le xoi est généralement servi avec du Gio Cha ou du poulet bouilli lors des repas du Têt.

Xoi gac, un plat essentiel du repas destiné au culte des ancêtres

Xoi gac, un plat essentiel du repas destiné au culte des ancêtres

Gio thu, pâté de tête à la vietnamienne

Le Gio thu est un plat unique en son genre qui combine les oreilles, le nez, les arêtes et la langue de porc avec des oreilles de Judas, de l’ail et des épices pour en faire un morceau délectable, moelleux et huileux, mais pas fatigant.

Gio thu, pâté de tête à la vietnamienne

Gio thu, pâté de tête à la vietnamienne

Ga luoc, poulet bouilli

Le jaune, pour la majorité des Asiatiques, apporte beaucoup de chance et de bienfaits. Le nouvel an est un moment d’espoir, de bons vœux les uns pour les autres, une nouvelle année de paix et de prospérité. Et donc, le poulet bouilli avec sa couleur jaune représente une vie chaleureuse et paisible.

Les gens choisissent le poulet frais et délicieux, nettoyé et ensuite bouilli avec des épices comme le navigateur, l’anis et le gingembre. Le poulet sera de couleur jaune, sans déchirer la peau, et sera servi avec du sel et du citron pimenté. La douceur parfumée du poulet servi avec les feuilles de citron vert, le sel et le piment citronné créeront une saveur unique très inoubliable.

Le poulet bouilli avec sa couleur jaune représente une vie chaleureuse et paisible

Le poulet bouilli avec sa couleur jaune représente une vie chaleureuse et paisible

Nem ran, rouleaux de printemps frits

Le rouleau de printemps frit, l’un des plats préférés des Français, est indispensable au repas du Nouvel An. Il s’agit d’un mélange équilibré de nombreux ingrédients.

Il comprend du porc gras, de l’oignon, du champignon d’oreille, du vermicelle, de l’œuf, du poivron, de la carotte et des germes de soja. Tous les ingrédients sont hachés et mélangés à des épices. Le mélange est ensuite farci et enroulé dans une fine feuille de riz blanc, le cuisinier veillant à ce qu’il soit bien enfermé à l’intérieur. La dernière étape est la friture à l’huile.

Pour équilibrer le goût gras, les rouleaux de printemps frits sont servis avec de la sauce de poisson mélangée à du jus de citron vert, du sucre, de l’ail et du piment, ainsi que de la laitue fraîche et des feuilles d’épices. Il n’est pas exagéré de dire qu’un rouleau de printemps bien fait est une explosion de saveurs.

Rouleaux de printemps, une explosion de saveurs

Rouleaux de printemps, une explosion de saveurs

Thit dong, viande congelée

La viande congelée est un plat unique et typique dont les habitants du nord adorent se régaler pendant le Têt. Ce plat est très approprié au climat nordique, plus il fait froid, mieux il est.

Ce plat est composé de porc, parfois de poulet et d’un morceau de peau de porc. Le tout est ensuite mijoté. Une fois la viande congelée, une couche de graisse blanche comme neige apparaît à la surface. Pour déguster ce plat, il faut simplement utiliser un couteau pour séparer la viande du moule, la tremper dans une sauce de poisson au citron et au piment, et la servir avec du riz chaud et des oignons marinés. Très attrayant.

Thit dong, plat traditionnel et typique du Têt au Nord

Thit dong, plat traditionnel et typique du Têt au Nord

Dua hanh, oignons marinés

Dua hanh est un plat extrêmement approprié pour soulager de l’ennui en cas d’excès d’aliments gras, de peu de légumes verts, évoquant le goût.

Dua hanh, oignons marinés

Dua hanh, oignons marinés

Canh mang, soupe de pousses de bambou séchées

La soupe de pousses de bambou séchées est une habitude incontournable pour les nordistes et les Hanoiens à chaque fête. C’est aussi une culture qui montre les traditions vietnamiennes des temps anciens avec la coutume de manger des aliments d’origine naturelle tels que les pousses de bambou, les pommes de terre…
La soupe de pousses de bambou est la combinaison parfaite de l’arôme des pousses de bambou, de cuisses de porc, d’épis de bois et d’oignons verts. La douceur de la soupe de pousses de bambou apaise également l’acidité de l’oignon mariné et atténue la trace grasse de la viande sur le plateau traditionnel du Têt.

Canh mang, soupe de pousses de bambou séchées

Canh mang, soupe de pousses de bambou séchées

Mut Tet & O mai, fruits confits

Le Mut Tet ne manque jamais à l’appel dans tous les foyers vietnamiens. Le Mut Tet est non seulement le plat préféré des Vietnamiens de tous âges, mais il a aussi une bonne signification : manger sucré, parler gentiment à tout le monde et espérer des choses douces pour la nouvelle année.
De même, le Mut Tet est l’un des meilleurs cadeaux pour les proches et les amis. Durant la fête, le Mut Tet est généralement placé sur l’autel comme cadeau aux ancêtres de la famille. Un autre plateau de Mut Tet est posé sur la table du salon, il sera servi aux visiteurs.

Mut Tet

Mut Tet, une tradition savoureuse

Che kho, marmelade d’haricots

Une gourmandise à ne pas manquer du Têt du Nord. Le Chè Kho est fait à base de graines de haricot mungo, avec du sucre et de l’essence de fleur de pamplemousse. C’est un plat très sucré, d’une couleur jaune vif et au goût de fleurs de pamplemousse. Grâce à sa forte teneur en sucre, il peut se conserver longtemps. C’est l’un des plats préférés du Têt, tant pour les enfants que pour les adultes.

Che kho

Che kho, une gourmandise au Têt du Nord Vietnam

>>> Découvrez les plats traditionnels du Têt au Nord avec nos meilleurs circuits au Nord Vietnam 

Plats traditionnels du Têt au centre : Simple, sincère

Banh Tet avec sa garniture salée

Si le Nord a le banh chung, le repas du Têt de la région centrale est incomplet sans le banh Tet. Le Banh Tet n’est pas enveloppé de feuilles de dong comme le banh chung mais de feuilles de bananier. La garniture est composée de haricots mungo et de porc. Le gâteau est enveloppé dans un cylindre au lieu d’un carré, comme c’est le cas pour le banh chung dans le nord.

Banh Tet avec sa garniture salée de haricots mungo et de porc.

Banh Tet avec sa garniture salée de haricots mungo et de porc.

Dua mon, légumes marinés

Les légumes marinés sont un accompagnement indispensable dans la cuisine du nouvel an du centre Vietnam. Les radis blancs, les concombres, les carottes, les choux-raves, les échalotes, etc., après avoir été lavés, hachés et séchés, sont mis en saumure avec de la sauce poisson sucrée en 2-3 jours. Les marinés constituent également un plat “anti-ennui” efficace, souvent servi avec du banh tet ou du riz.

Dua mon, légumes marinés

Dua mon, légumes marinés

Nem chua, rouleau de porc fermenté

Le Nem chua est un plat que les habitants du centre du pays servent souvent pour régaler leurs invités. Ce plat de spécialité est fait à partir de porc. Après avoir été assaisonné, le porc est enveloppé dans des feuilles de goyave ou des feuilles de vigne intestinale pendant quelques jours pour obtenir une saveur aigre.

Nem chua, rouleau de porc fermenté

Nem chua, rouleau de porc fermenté

Tom chua, crevettes aigres

La spécialité de crevettes aigres de Hue est un autre plat traditionnel essentiel du repas du Têt du centre. La douceur des crevettes, la viande grasse, le goût épicé et parfumé du galanga, l’ail piquant, le goût amer de la carambole, le goût piquant de la figue, l’arôme des herbes… Une fine tranche de viande, un rouge et l’aigre des crevettes… Tout cela crée un “concert de saveurs” séduisant.

Tom chua, crevettes aigres

Tom chua, crevettes aigres

Thit lon ngam nuoc mam, viande marinée à la sauce de poisson

La viande marinée à la sauce de poisson est un plat populaire du Tet dans la région centrale. Le porc ou le bœuf est lavé puis plongé dans une sauce de poisson sucrée précuite avec de l’ail et du piment.

La viande trempée à la sauce de poisson a un goût sucré et salé, qui se combine facilement avec de nombreux plats différents. Les gens du centre l’accompagnent avec des légumes crus, des vermicelles de riz et du papier de riz pour former un rouleau de porc en papier de riz, qui est délicieux et appétissant. Plus simplement, vous pouvez la servir avec du riz chaud, en ajoutant à nouveau une assiette de légumes bouillis en standard.

Thit lon ngam nuoc mam, plat populaire du Tet dans la région centrale

Thit lon ngam nuoc mam, plat populaire du Têt dans la région centrale

Banh in, gâteau traditionnel du Têt de Hue

Pour les habitants de Hue, les “banh in” sont des gâteaux incontournables durant le Têt. Ils ont une couleur claire et sont très fragiles.
Pour les fabriquer, il faut griller de la farine de tapioca, de la farine de riz glutineux et quelques feuilles de pandan ou de camomille pour créer de la couleur et de l’arôme. Il faut ensuite mélanger le tout avec de l’eau sucrée, verser le mélange dans le moule et attendre au moins 15 minutes avant de démouler le gâteau. En particulier, pendant le Têt, les “banh in” sont souvent faits en forme ronde pour apporter la signification de plénitude et d’union.

Banh in - plats traditionnels du Têt

Banh in

Banh lan, plat typique du Têt de Quang Nam

C’est un gâteau de spécialité de Quang Nam, souvent utilisé pour vénérer les ancêtres lors de la fête du Têt. Les principaux ingrédients sont le sucre jaune, le kumquat, le gingembre, la noix de coco… En le dégustant, vous sentirez les saveurs se mélanger, le gâteau est très doux et souple, adapté pour être mangé en famille.

Banh lan -plats traditionnels du Têt

Banh lan

Plats traditionnels du Têt au sud : généreux

Banh Tet, âme du Têt

Les habitants du sud, comme ceux du centre, célèbrent le Têt avec des banh tet. Mais si la région centrale n’utilise que des crêpes salées traditionnelles, ici, les gens ont créé plus de variétés.

En général, ils aiment manger des banh tet sucrés (farcis de bananes) ou des banh tet végétariens (farcis de haricots noirs). En particulier, certaines familles font également des banh tet mixtes avec des garnitures comprenant des œufs salés, des crevettes séchées, des saucisses, de la longe de porc, des graines de lotus, des champignons shiitake, des haricots mungo. Chaque type a sa propre saveur unique, mais tous sont très appréciés.

Variétés de Banh Tet au Sud

Variétés de Banh Tet au Sud

Thit kho nuoc dua, porc au caramel

Dans le sud, le climat est plus chaud que dans le nord, il est donc impossible de cuire de la viande congelée. Les habitants du sud n’ont qu’à préparer une grande marmite de viande pour pouvoir la conserver longtemps pendant les vacances du Têt, lorsque le marché n’est pas ouvert. Le simple fait de sentir l’odeur alléchante et grasse émanant de la marmite de viande placée avec le bol de riz blanc chaud cuit à la vapeur rappelle le Têt à côté.

Thit kho nuoc dua, porc au caramel

Thit kho nuoc dua, porc au caramel

Ce plat de viande braisée apporte chaleur et retrouvailles. L’harmonie entre les ingrédients de la viande et des œufs est l’expression de l’harmonie et du bonheur de la famille.  La signification du porc au caramel cuit n’est pas seulement un plat familial, mais porte aussi une signification culturelle de longue date et des traditions nationales audacieuses.

Canh kho qua, soupe de melon amer farci à la viande

Cette soupe peut paraître simple, mais le melon amer farci à la viande contient de nombreux éléments du concept des Sudistes. En vietnamien, le melon amer est appelé “khổ qua”. Le mot “khổ” signifie difficulté et “qua” signifie surmonter. Ainsi, la consommation de ce plat dans les premiers jours de la nouvelle année représente le souhait que la malchance de l’année précédente passe et qu’ils accueillent une nouvelle année paisible.

Canh kho qua, excellent plat du Têt au sud

Canh kho qua, excellent plat du Têt au sud

La soupe de melon amer, très nutritive, a un goût amer et sucré. De plus, la soupe de melon amer est également très bonne pour la santé grâce au bouillon qui a un goût frais, aidant à soulager les rhumes lors des changements de temps. Les jours de Têt, lorsque vous vous lassez des plats gras, la soupe au melon amer est un excellent plat à déguster.

Cu kieu tom kho, tubercules de Kieu et les crevettes séchées

Tandis que le traditionnel menu du Têt du nord comporte toujours une assiette d’oignons salés croustillants, les habitants du sud ne peuvent pas manquer un pot de Kieu blanc ou une assiette de crevettes séchées mélangées à des cornichons aigres-doux. Bien que le plat soit simple, il a le goût de la cuisine du sud : un peu piquant, sucré et croustillant. Le tubercule est souvent servi avec des crevettes séchées dans un plat séparé. Les tubercules de Kieu sont trempés dans de l’aigre-doux avec des crevettes séchées, puis saupoudrés de sucre et de sable, ce qui rend le plat croustillant, moelleux, piquant, salé et sucré pour une mastication délicieuse et agréable.

Cu kieu tom kho, tubercules de Kieu et les crevettes séchées

Cu kieu tom kho, tubercules de Kieu et les crevettes séchées

Dua gia, choucroute de germes de haricot

Il se combine bien avec le plat traditionnel vietnamien du Têt, le banh tet et le porc au caramel. Les principaux ingrédients de ce plat sont les pousses de soja, les carottes, la ciboulette, qui sont très bons pour la santé.

Dua gia, choucroute de germes de haricot

Dua gia, choucroute de germes de haricot

Mut dua & mut gung

Mut dua (Noix de coco confite), l’un des plats traditionnels du Têt au Sud, signifie le rassemblement et la joie de vivre de toute la famille et des amis dans la nouvelle année.

Mut dua - plats traditionnels du Têt

Mut dua, noix de coco confite

Mut gung (Gingembre confit), à la saveur chaude caractéristique, est le symbole d’une vie chaleureuse et heureuse pour la nouvelle année. De plus, c’est un très bon confit pour la santé, elle a l’effet de réchauffer les corps, de stimuler la digestion, la désintoxication, l’anti-vomissement, les ballonnements, les douleurs abdominales causées par une alimentation désordonnée.

Mut gung - plats traditionnels du Têt

Mut gung, gingembre confit

>>> À lire également : Top 30 des meilleurs plats vietnamiens à essayer absolument

Ces plats traditionnels de la fête du Têt Vietnam valent la peine au détour d’une dégustation pour savoir comment les locaux célèbrent leur Nouvel An lunaire. Pendant cette période de congés, chaque famille, aussi moderne soit-elle, a intérêt à avoir sur sa table un plat spécial Têt. Outre le nettoyage et la décoration des maisons, et l’échange des meilleurs vœux, bien manger est une nécessité pour les célébrations du Têt. Donc, si vous prévoyez un circuit au Vietnam pendant cette occasion spéciale où tout le pays se joint à l’ambiance de détente, n’hésitez pas à savourer la cuisine traditionnelle vietnamienne pour le Têt trouvée sur votre trajet. En fait, le Nouvel An lunaire vietnamien est aussi une excellente occasion pour les gourmets étrangers de manger les délices du Têt, que l’on trouve rarement à d’autres moments.

 

Nous sommes ici pour vous aider...

Commencez à planifier votre voyage sur mesure avec l'aide 1-1 de nos spécialistes

Thanh Doan

Bonjour à vous tous, je suis Thanh Doan. Mes loisirs sont les voyages, la lecture et l'exploration de nouvelles cultures. Laissez-moi vous apporter le Vietnam merveilleux ainsi que les informations intéressantes sur l'Indochine sur notre blog de voyage d'IDC Travel !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée


Tu pourrais aussi aimer

Meilleur moment pour visiter Sapa

Située dans le nord-ouest du Vietnam, Sapa bénéficie d’une beauté humble avec de nombreuses merveilles de la nature et des habitants sympathiques….

Meilleur moment pour visiter Phu Quoc

Phu Quoc est une île paradisiaque, située au Vietnam, réputée pour ses plages de sable blanc et ses forêts luxuriantes. Cette île…

Monnaie Vietnam : Tout ce que vous devez savoir sur l’argent du Vietnam

Toute personne qui se prépare à voyager au Vietnam doit d’abord prévoir son budget de voyage. Il est donc important de s’informer…