Hoi An, la ville ancienne qui réunit la quintessence de la beauté, de la culture et de l’histoire vietnamiennes, figure toujours en tête de liste des destinations attrayantes sur la carte touristique. Jetez d’un coup d’œil dans notre guide de voyage à Hoi An pour avoir un aperçu de Hoi An.

Informations générales

L’ancienne ville de Hoi An, située dans la province de Quang Nam, au centre du Vietnam couvre une superficie de 1 409 km2 et se trouve sur la rive nord, près de l’embouchure de la rivière Thu Bon.

Hoi An est l’une des villes les plus anciennes et les plus romantiques du Vietnam. Elle a commencé comme un port maritime pour l’ancien royaume du Champa avant de devenir l’un des principaux ports internationaux d’Asie du Sud-Est du 17e au 19e siècle. Certaines parties de la ville ressemblent encore beaucoup à ce qu’elles étaient il y a 150 ans, avec des centaines de vieilles maisons, dont certaines ont plus de deux siècles et sont faites de bois précieux dans le style traditionnel.

La ville avec ses vieilles maisons et autres caractéristiques bien préservées a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1999. En faisant un tour de ville autour de Hoi An, vous pourrez découvrir l’authentique architecture vietnamienne, harmonieusement intégrée à d’autres styles architecturaux influencés par les commerçants japonais et chinois qui y vivaient dans le passé.

Carte de Hoi An

Carte de Hoi An

Climat & Meilleur moment pour visiter Hoi An

Le temps à Hoi An est agréable toute l’année, avec une température moyenne de 29 degrés Celsius. La ville ne connaît que deux saisons : la saison des pluies (septembre – décembre) et la saison sèche (janvier – mars) (janvier – août). Le meilleur moment pour visiter Hoi An est de février à avril, lorsque le temps est doux et idéal pour faire du tourisme.

Les mois de septembre à novembre ne semblent pas être de bon moment pour visiter Hoi An car il pleut tous les jours et des inondations peuvent se produire à tout moment. Les typhons peuvent toucher toute la ville, et les attractions ne sont accessibles que par bateau.

Meilleur moment pour visiter Hoi An

Meilleur moment pour visiter Hoi An

Comment se rendre à Hoi An

Il n’y a pas d’aéroport ou de gare dans la ville de Hoi An. La seule façon d’atteindre la ville est en voiture. Prenez l’avion à Da Nang depuis Hanoi, Ho Chi Minh Ville et d’autres grandes villes vietnamiennes, puis transférez à Hoi An. La distance entre Da Nang et Hoi An est de 30 kilomètres, et les bus publics circulent fréquemment, avec des ramassages toutes les 20 ou 30 minutes. Vous pouvez combiner Hoi An avec d’autres destinations lors de votre voyage au centre – Vietnam.

Comment aller aux allentours

Comme Hoi An est une petite ville avec des routes plates, la marche est la meilleure façon d’explorer cette ville paisible. En vous promenant dans les rues, vous pourrez voir de magnifiques vendeurs de lanternes, des maisons anciennes et des pagodes, mais aussi goûter à la délicieuse cuisine locale et échanger avec d’autres voyageurs. Les motos sont interdites dans le centre de la vieille ville de 9 h à 11 h et de 15 h à 21 h 30. Les véhicules ne sont pas autorisés lors du festival des lanternes de Hoi An. Si vous visitez la ville pendant le festival, une promenade en bateau sur la rivière Hoai sera un souvenir inoubliable de votre voyage.

Vous pouvez louer une moto ou un vélo pour explorer les environs et les plages.Pour des raisons de sécurité, il est préférable de louer votre propre voiture avec un chauffeur digne de confiance. Nous vous fournissons non seulement un guide touristique, mais aussi des services de location de voiture à n’importe où au Vietnam avec une équipe de chauffeurs professionnels. Veuillez nous contacter pour plus de détails.

Lieux à visiter

Dans la vieille ville

Pont couvert Japonais (Chua Cau)

Le pont couvert japonais est un trésor caché dans la vieille ville de Hoi An. Les marchands japonais l’ont construit à la fin du XVIe siècle. Il servait de lien entre les communautés japonaises et chinoises du côté ouest de la ville. Ce pont a été conçu dans le style d’une pagode japonaise. Il représente les sculptures d’un chien et d’un singe, ainsi que le fait que le pont couvert japonais a été commencé l’année du chien et achevé l’année du singe. Sur le côté nord du pont, se trouve un temple petit mais sophistiqué. Ce temple est dédié à Tran Vo Bac De, le dieu taoïste de la météo.

Lieu : Le pont relie la rue Nguyen Thi Minh Khai et la rue Tran Phu.

Pont couvert japonais

Pont couvert japonais

Maison communale du Fujian

La maison communale du Fujian a été construite vers 1690 et était à l’origine un lieu de rassemblement pour les habitants du Fujian venus de Chine. En 1697, elle a été transformé en temple pour vénérer Thien Hau, la déesse de la mer qui protège les marins du danger. La porte d’entrée colorée et la cour de la salle de l’ constituent une excellente occasion de prendre des photos, surtout au coucher du soleil.

Lieu : 46, rue Tran Phu

Maison communale du Fujian

Maison communale du Fujian

Maison comunnale de Chaozhou

Cette maison a été construite en 1845 par des marchands chinois de Chaozhou (Chine). Elle est dédiée au général Phuc Ba, un dieu qui maîtrise les vagues afin que les navires puissent voyager en toute sécurité sur la mer et que les marchands puissent prospérer.

Lieu : 92B Nguyen Duy Hieu

Maison communale du Chaozhou

Maison communale du Chaozhou

Maison communale de Canton (Quang Dong)

En 1885, les Chinois d’outre-mer du Guangdong ont construit cette salle de réunion. Dédié à l’origine à la Sainte Mère Thien Hau et à Confucius, il a ensuite été dédié à Guan Gong et aux ancêtres des habitants du Guangdong qui se sont installés dans la ville.

Lieu : 176 rue Tran Phu

Maison communale du Canton

Maison communale du Canton

Musée de l’Histoire et de la culture de Hoi An

Ce musée, qui a ouvert ses portes en 1989, abrite 273 antiquités, notamment des poteries, des céramiques, du bronze, du fer, du papier et du bois. Les expositions sont divisées en trois phases : La culture Sa Huynh (avant le 2e siècle de notre ère), la culture Champa (entre le 2e et le 15e siècle de notre ère), et la culture Dai Viet, Dai Nam (entre le 15e et le 20e siècle de notre ère) (16e-19e siècle).

Lieu : 7 rue Nguyen Hue

Musée de l'Histoire et de la culture de Hoi An

Musée de l’Histoire et de la culture de Hoi An

Maison de Tan Ky

Tan Ky est la plus connue des trois maisons anciennes de Hoi An (les autres sont Phung Hung et Duc An). Il s’agit d’une maison familiale vietnamienne vieille de 200 ans qui a été transmise par sept générations. Cette maison présente des caractéristiques uniques, comme un balcon rustique en bois et des poulies permettant de soulever les meubles en cas d’inondation.

Lieu : 101 rue Nguyen Thai Hoc

Maison de Tan Ky

Maison de Tan Ky

Maison de Duc An

La maison ancienne de Duc An recèle une mine d’informations historiques. Celle-ci a été désignée comme un haut lieu des activités anti-françaises à Hoi An et Quang Nam. La maison était utilisée comme librairie vendant des livres politiques et était fréquentée par Phan Chu Trinh, le premier défenseur de l’indépendance du Vietnam.

Lieu : 129 rue Tran Phu

Maison de Phung Hung

C’est la plus grande des trois maisons anciennes de Hoi An, avec deux étages, et elle a été construite au XVIIIe siècle. Une famille a vécu dans la vieille maison Phung Hung pendant huit générations.

Lieu : 4 rue Nguyen Thi Minh Khai

Maison de Phung Hung

Maison de Phung Hung

Chapelle de la famille Tran

Tran Tu Nhac, un fonctionnaire très respecté pendant le règne de Gia Long de la dynastie des Nguyen, a construit la chapelle de la famille Tran pour vénérer les ancêtres de sa famille. Cet espace de 1500 mètres carrés est décoré de manière sophistiquée avec des plantes, des fleurs et des œuvres d’art.
Lieu : 21 rue Le Loi

Chapelle de la famille Tran

Chapelle de la famille Tran

Musée du Commerce de la Céramique

Construit en 1858, le bâtiment abritant le Musée du Commerce de la Céramique est un exemple élégant de l’artisanat vietnamien traditionnel qui a été maintenu dans un état de première classe. De nombreuses pièces anciennes sont exposées, dont certaines provenant d’un navire naufragé dans l’eau à proximité à partir de 1733 et de la poterie de la dynastie chinoise Tang datant du 7e au 10e siècle.

Lieu : 80 rue Tran Phu

Musée du Folklore

Le musée du folklore de Hoi An est situé dans une vieille maison typique de Hoi An, avec ses 57m de long, 9m de large, ses deux étages, ses planchers et sa structure en bois, ses deux façades inspirés du style architectural traditionnel.

Lieu : 33 rue Nguyen Thai Hoc

Musée du Folklore

Musée du Folklore

Sites hors du centre-ville

Plage Cua Dai

Cua Dai est l’une des meilleures plages du centre du Vietnam pour les sports nautiques tels que le canoë, le surf, la plongée avec tuba et le kayak.

Lieu : à 5 km de l’est de Hoi An.

Plage An Bang

À plage de An Bang, vous pourrez profiter du calme et de la tranquillité, vous promener sur le sable blanc, photographier de superbe lever et coucher de soleil et regarder les enfants jouer sur la plage.

Lieu: à environ 3 km à l’est de Hoi An.

Plage de An Bang

Plage de An Bang

Îles Chams

Hon Lao, Hon Kho Me, Hon Kho Con, Hon Tai, Hon Dai, Hon Mo, Hon La et Hon Ong sont les huit îlots vierges qui composent cette île. Une excursion d’une journée sur l’île de Cu Lao Cham est recommandée pour explorer la biodiversité, qui comprend des jungles intactes, de belles plages, des récifs coralliens colorés et une vie marine abondante.

Îles Cham

Îles Chams

Village du bois de Kim Bong

Les artisans ont hérité leur technique du Nord – Vietnam. Au fil des échanges, les ébénistes de Kim Bong apprirent la quintessence de la sculpture cham, chinoise ou japonaise et parvinrent à trouver leur propre style artistique, très apprécié dans tout le pays.

Village de Tra Que

Situé à 3 km du centre de Hoi An, vous pouvez facilement vous y rendre à moto, à vélo ou tout simplement à pied. Ce village est idéalement situé entre la vieille ville de Hoi An et la plage d’An Bang. À Tra Que, vous pouvez participer à des activités intéressantes telles que :

  • Une journée avec des agriculteurs.
  • Photos de rizière et village de légumes
  • Une promenade à vélo relaxante.
  • Admiration d’un magnifique coucher de soleil / lever de soleil.
  • Cours de cuisine vietnamienne.
  • Massage des pieds aux herbes Tra Que.
Découverte du village de Tra Que

Découverte du village de Tra Que

Village de porterie de Thanh Ha

Thanh Ha était un village prospère connu pour ses produits de poterie aux XVIe et XVIIe siècles. Aujourd’hui, les gens d’ici fabriquent des produits principalement utilisés dans la vie quotidienne, tels que des tasses, des bols, des pots, des vases à fleurs, etc. Pendant votre visite du sanctuaire My Son de Hoi An, vous pourrez passer du temps ici avec vos enfants à jouer avec l’argile.

Expérience au village de porterie de Thanh Ha

Expérience au village de porterie de Thanh Ha

Sanctuaire de My Son

My Son est un ensemble de ruines à thème hindou datant du 2e au 17e siècle et appartenant à l’ancienne civilisation Champa. Le sanctuaire de My Son, comme le grand Angkor Wat au Cambodge, est un incontournable de tout voyage au Centre-Vietnam. En 1999, il a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Sanctuaire de My Son

Sanctuaire de My Son

Activités à faire à Hoi An

Lors d’une visite à Hoi An, les touristes peuvent participer à une variété d’activités passionnantes. Des activités les plus populaires consistent à se promener dans les rues sinueuses du marché de Hoi An, à visiter les vieilles maisons, les pagodes et les musées. Hoi An est connue pour sa soie, faites donc fabriquer vos vêtements sur place. Essayez des ao dai – vêtements traditionnels vietnamiens – ou ce que vous voulez. N’oubliez pas de vous arrêter dans les galeries d’art et de manger dans l’un des restaurants tout en admirant le paysage intemporel. Enfin, assistez à l’enchanteur festival des lanternes de Hoi An, qui a lieu chaque 14e jour du mois lunaire, prenez de superbes photos et achetez quelques lanternes comme souvenirs pour votre famille ou vos proches.

Cuisine de Hoi An

Com ga (Riz au poulet)

La spécialité de Hoi An et l’âme de cette ville atmosphérique est le riz au poulet. Le com ga se trouve à presque tous les coins de rue. Les techniques de cuisson méticuleuses et habiles des chefs locaux ont transformé ce simple plat de riz et de poulet en une spécialité que l’on ne trouve qu’à Hoi An. Du poulet râpé, des oignons, des tomates et de la laitue sont servis avec du riz assaisonné.

Com ga

Com ga

Cao Lau

La cuisine de Hoi An est influencée par les cultures japonaise et chinoise, qui ont été apportées dans cette ville portuaire par les commerçants étrangers. Ce plat présente quelques caractéristiques distinctives par rapport aux autres plats vietnamiens : les nouilles épaisses ressemblent aux udon japonais, les craquelins de riz et le porc sont de style chinois, et le bouillon est vietnamien.

Il est facile de trouver un restaurant qui sert du Cao lau à Hoi An. Les meilleurs restaurants sont situés autour de la rue Tran Phu et du pont couvert japonais.

Cao Lau

Cao Lau

Banh Bao – Banh Vac

Les ingrédients et les méthodes de cuisson de ces deux types de boulettes sont presque identiques. Le banh bao et le banh vac sont généralement servis dans la même assiette. Le banh bao est fait de crevettes émincées, de poivre en grains, d’ail, d’oignon vert et de citronnelle, tandis que le banh vac est fait de porc haché, de champignons et d’oignon vert.

Banh bao banh vac

Banh bao banh vac

Banh Xeo Hoi An

Le banh xeo est la spécialité de la ville de Hoi An. Les principaux ingrédients de ce plat sont la farine de riz, les crevettes et la viande mélangés à des germes de soja, des oignons et des champignons. La sauce sucrée au beurre de cacahuète fermenté est le cœur du banh xeo. Enveloppez une petite quantité de banh xeo dans des feuilles de laitue et trempez-la dans la sauce.

Banh xeo

Banh xeo

Mi Quang (Nouilles de Quang)

Les nouilles Quang sont connues depuis longtemps comme l’un des plats les plus emblématiques de la cuisine du Centre – Vietnam, surtout de Hoi An et Danang. C’est une soupe de nouilles de riz indigène qui est connue pour ses goûts raffinés. Il existe souvent dans les 3 repas des habitants locaux.

Mi Quang

Mi Quang

À lire également : Top 30 des meilleurs plats vietnamiens à essayer absolument

Souvenirs de Hoi An

Cette charmante ville est réputée pour sa variété de spécialités délectables et de souvenirs accrocheurs. Vous y trouverez des tapis de Sapa, des huiles essentielles vietnamiennes, des tapis de sol, des peintures, des croquis délicats, des bijoux, du savon, de l’huile pour le visage, des tentures murales et même des robes artisanales pour bébés. Et les prix sont ridiculement bas pour une boutique de cadeaux de ce calibre. Prenez un magnifique carnet de notes à usages multiples sur papier naturel non traité pour 65 000 VND ou un service à thé en céramique orné pour 695 000 VND (30 USD) – une véritable aubaine ! Ou, pour 95 000 VND, un anti-moustique Dumbo très mignon pour les enfants (4 USD).

Ville des lanternes et grande favorite des voyageurs, Hoi An conserve son charme d’antan que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. N’hésitez pas à nous contacter si vous voulez avoir plus d’informations et d’idées pour organiser un itinéraire inoubliable à Hoi An !