Voyage spirituel en Thaïlande : Meilleurs temples et sites sacrés à visiter

La Thaïlande, une destination fantastique où l’on peut vivre de nombreuses expériences. Pour la plupart des voyageurs, la Thaïlande est synonyme de bonne nourriture et de vues magnifiques sur la nature. Le voyageur peut se promener dans les marchés animés des rues, se délecter de délices alléchants, profiter des paysages et des sons locaux, s’émerveiller devant les structures métropolitaines dynamiques, faire l’expérience de la vie luxuriante dans des stations balnéaires opulentes, se prélasser sur des plages tropicales ensoleillées ou s’aventurer dans les régions vallonnées de la Thaïlande. Cependant, il y a une expérience qui attire rapidement l’attention dans le monde entier – c’est le côté spirituel de la Thaïlande qui a attiré de nombreux voyageurs en quête de paix intérieure dans des lieux qui respirent la solitude divine. La Thaïlande est l’une des principales destinations spirituelles du monde, car elle regorge d’une fusion de cultures et de religions. Parmi celles-ci, le bouddhisme est largement pratiqué dans toute la Thaïlande et on peut en voir la preuve dans tout le pays sous la forme de temples bouddhistes, de reliques et de retraites de méditation. Les personnes en quête de spiritualité se sentiront submergées par le large éventail de possibilités qui s’offrent à elles. Pour ceux qui souhaitent découvrir le côté spirituel de la Thaïlande, voici nos meilleurs choix des temples et sites sacrés à visiter en Thaïlande.

Bouddhisme en Thaïlande

Le bouddhisme est la religion dominante en Thaïlande, près de 95 % de la population thaïlandaise s’identifie comme bouddhiste. Cette religion est fortement ancrée dans la culture thaïlandaise et se reflète dans de nombreux aspects de la vie quotidienne. Les temples bouddhistes, appelés “wat”, sont omniprésents dans tout le pays et sont souvent considérés comme des centres spirituels et communautaires.

Les moines bouddhistes, qui mènent une vie de prière et de méditation, sont hautement respectés dans la société thaïlandaise. Les cérémonies bouddhistes jouent également un rôle important dans la vie des Thaïlandais, en particulier les cérémonies liées aux cycles de la vie tels que les mariages et les funérailles.

Les pratiques bouddhistes telles que la méditation et les offrandes aux moines sont courantes en Thaïlande, même pour ceux qui ne pratiquent pas activement la religion. De nombreux festivals bouddhistes sont également célébrés tout au long de l’année, y compris Songkran (le Nouvel An thaïlandais) et Loy Krathong (festival des lanternes flottantes).

En résumé, le bouddhisme est une partie importante de la vie et de la culture en Thaïlande. Même si vous ne pratiquez aucune religion, la visite d’un temple bouddhiste (wat) peut être une expérience culturelle enrichissante. Vous pouvez découvrir cette tradition riche en visitant les temples ou les sites sacrés en Thaïlande, en assistant à des cérémonies et en s’imprégnant de la vie locale. Même si vous ne pratiquez aucune religion, la visite d’un temple bouddhiste (wat) peut être une expérience culturelle enrichissante.

Liste des meilleurs temples et sites sacrés à visiter en Thaïlande

1. Wat Arun – Le temple de l’aube, Bangkok

L’un des sites les plus emblématiques de la Thaïlande et de sa capitale, le Wat Arun est une destination incontournable de votre voyage en Thaïlande. Le temple est situé dans le district de Bangkok Yai (“Grand Bangkok”), sur la rive ouest du fleuve Chao Phraya, et tient son nom du dieu hindou Aruna, qui représente l’aube.

Wat Arun depuis le fleuve Chao Phraya

Wat Arun depuis le fleuve Chao Phraya

Construit pendant la période Ayutthaya, il abritait le Bouddha d’émeraude qui avait été saisi à Vientiane entre 1778 et 1784. La vue du haut du temple est tout simplement époustouflante, et la nuit, le “temple de l’aube” est illuminé et se reflète dans les eaux sombres de la rivière comme un mirage. Vous pourrez également profiter de la vue depuis le bar sur le toit de l’hôtel Arun Residence, qui se trouve sur la rive opposée du fleuve Chao Phraya. Le Wat Arun est sans aucun doute l’un des sites spirituels les plus importants de Thaïlande et ne doit pas être manqué !

2. Parc historique d’Ayutthaya

C’est un lieu incontournable pour les passionnés d’histoire et les admirateurs d’archéologie. Ce parc englobe la zone classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et comprend 67 magnifiques temples et ruines. Parmi lesquels, découvrez le Wat Phra Si Sanphet. Il s’agit d’un temple bouddhiste situé à Ayutthaya, l’ancienne capitale royale de l’actuelle Thaïlande. Ce temple faisait office de temple royal, car bien qu’enfermé dans une cour particulière, il se trouvait dans l’enceinte du Wang Luang, immédiatement au sud du palais royal d’Ayutthaya. Sa position était donc similaire à celle du Wat Phra Kaeo par rapport au palais royal de Bangkok.

Ayutthaya

Ayutthaya

3. Wat Rong Khun – Le temple blanc, Chiang Rai

Dans le nord de la Thaïlande, à Chiang Rai, vous pourrez visiter le Wat Rong Khun, plus connu sous le nom de Temple blanc. Outre sa couleur, ses sculptures et ses fresques se distinguent dans le paysage des édifices religieux. Contrairement à la plupart des autres temples, celui-ci est extraordinairement blanc, pour symboliser la pureté du bouddhisme, et incrusté de morceaux de miroir pour suggérer le reflet de l’illumination. Pour l’atteindre, le visiteur doit d’abord passer entre deux crocs géants, puis devant un lac parsemé de créatures des enfers.

Wat Rong Khun

Wat Rong Khun

4. Parc historique de Sukhothai 

Sukhothai (ou Sukothai) est la première capitale du Siam (Thaïlande) qui fut fondée en 1238 et mit fin au règne khmer d’Angkor Wat. Sukhothai, classée en 1991 au patrimoine mondial de l’humanité, est plus célèbre pour son art que pour ses réalisations politiques.

Sukhothai

Sukhothai

Le parc historique de Sukhothai est divisé en 3 zones : La zone centrale, la plus fréquentée et probablement la plus intéressante, la zone nord avec le Wat Si Chum et son énorme Bouddha de pierre et la zone ouest, la moins visitée, avec notamment le temple le plus marquant et le Wat Saphan Hin et son Bouddha debout. Dans la partie centrale, le Wat Mahathat est le temple le plus grand et le plus connu avec ses bouddhas assis et debout, suivi du Wat Sa Si, du Wat Traphang Ngoen en arrière-plan et du Wat Sri Sawai de style khmer. Vous trouverez également une statue du roi Ram Khamhaeng, l’inventeur de l’écriture thaïlandaise.

5. Wat Phra That Lampang Luang, Lampang

Le Wat Phra That Lampang Luang, érigé au XVe siècle, est un joyau de la province de Lampang, une petite ville du nord de la Thaïlande. Il est considéré comme l’un des plus beaux temples du pays et représente une attraction touristique majeure de la région. Ce temple emblématique est construit sur une petite colline, entouré d’un mur de fortification datant du VIIIe siècle qui lui confère une allure de citadelle. Le nom “Wat Phra That Lampang Luang” signifie Relique du Grand Bouddha du Temple de Lampang. Selon la légende, le Bouddha a visité le site il y a environ 2500 ans et a offert un de ses cheveux, conservé aujourd’hui dans le grand chedi du temple, avec des os du front et du cou droits. Une visite de ce site est incontournable pour tout voyageur à la recherche d’un lieu spirituel en Thaïlande.

Wat Phra That Lampang Luang

Wat Phra That Lampang Luang

6. Wat Phra Kaew – Le joyau du royaume, Bangkok

D’une architecture fantastique, le complexe du temple Wat Phra Kaew est également le cœur spirituel du bouddhisme thaïlandais et de la monarchie, symboliquement unis dans ce qui est l’image la plus sacrée du pays, le Bouddha d’émeraude. Le Grand Palais, l’ancienne résidence royale, est rattaché au complexe des temples. Il s’agissait autrefois d’une ville hermétique où les rituels et la stratification sociale étaient complexes.

Le sol a été consacré en 1782, la première année du règne de Bangkok, et est aujourd’hui la plus grande attraction touristique de Bangkok et une destination de pèlerinage pour les bouddhistes fervents.

Wat Phra Kaew

Wat Phra Kaew

7. Wat Pho, Bangkok

Construit en 1782 sous le règne du roi Rama I, le Wat Pho à Bangkok reste l’une des lieux les plus spirituels en Thaïlande. Connu également sous le nom de “temple du Bouddha couché”, les habitants s’y rassemblent pour méditer, prier et faire des dons et des offrandes. La principale attraction du temple est le grand bouddha couché qui se trouve au cœur du temple, construit en 1848. Le bouddha couché mesure 46 mètres de long et 15 mètres de haut, et le terrain du temple est tout aussi étonnant que le site remarquable.

Wat Pho

Wat Pho

8. Wat Suthat – Le temple de la balançoire, Bangkok

Le Wat Suthat est l’un des plus importants et des plus anciens temples de l’ère Rattanakosin à Bangkok. Il est l’un des six temples de Thaïlande de la plus grande importance des temples royaux de première classe.

Le Wat Suthat a été construit à la demande du roi Rama I (1782-1809) pour abriter une sculpture de Bouddha en bronze du XIIIe siècle provenant de Sukhotai. Le temple a été achevé sous le règne du roi Rama III (1824-1851). Les fresques murales de la salle de prière principale décrivent les 24 incarnations précédentes du Bouddha. Des sculptures chinoises en pierre et des pagodes hexagonales à 8 niveaux bordent les murs extérieurs du temple.

Wat Suthat

Wat Suthat

9. Wat Tham Suea – Temple de la grotte du tigre, Krabi

Le temple de la grotte du tigre est une ancienne grotte nommée d’après le tigre qui y résidait. Ce lieu religieux, situé dans la province de Krabi, est entouré d’immenses falaises de calcaire. Les gens viennent ici pour son importance religieuse et la beauté de ses paysages.

Le temple a été trouvé dans le sud de la Thaïlande et est maintenant l’un des temples et sites sacrés en Thaïlande. Le Bouddha doré se trouve au sommet du temple, à 2 000 pieds. Vous devez traverser la jungle qui entoure le temple des deux côtés. La vue est absolument fascinante depuis le temple. Ce lieu est idéal pour admirer la beauté naturelle et la satisfaction spirituelle.

Wat Tham Suea

Wat Tham Suea

10. Wat Prathat Doi Suthep – Chiang Mai

L’un des sites sacrés vénérés par les Thaïlandais parmi les lieux spirituels à visiter en Thaïlande, le Wat Phrathat Doi Suthep à Chiang Mai est un site qui va au-delà de sa beauté naturelle. Situé sur le pic du Doi Suthep, le temple est entouré d’une forêt tropicale verdoyante et fait partie du parc national du Doi Suthep. Il est orné d’architectures thaïes complexes, de reliques et de diverses sculptures de Bouddha. Les voyageurs peuvent présenter leurs respects en offrant des fleurs de lotus et en allumant de l’encens au sanctuaire, et méditer dans un silence sublime au centre de méditation Vipassana de Doi Suthep. Le trekking pour atteindre ce temple se fait à travers un terrain vallonné luxuriant et les vues panoramiques époustouflantes de Chiang Mai sont une autre raison pour laquelle vous ne voudriez pas manquer cette expérience spirituelle.

Wat Phrathat Doi Suthep

Wat Phrathat Doi Suthep

11. Doi Inthanon – Ban Luang

Si vous êtes un randonneur avide, à la recherche d’un rajeunissement spirituel et que vous ne savez pas où aller en Thaïlande pour trouver une telle expérience de fusion fantastique, alors Doi Inthanon est l’excursion parfaite pour vous. La plus haute montagne de Thaïlande abrite deux magnifiques pagodes commémorées en l’honneur du dernier roi de Chiang Mai, qui renferme également des vestiges de Bouddha. Entouré de forêts denses et vertes, le sentier qui mène à ces temples est rafraîchissant et offre des points de vue étonnants sur la nature. Le climat y est frais et agréable tout au long de l’année et la randonnée à travers d’épaisses forêts parsemées de certaines des chutes d’eau les plus spectaculaires de Chiang Mai fait vibrer l’âme – une façon unique de passer du temps loin du chaos quotidien, dans des ambiances quasi-silencieuses. Le Doi Ithanon vaut vraiment la peine d’être visité pour une expérience à la fois aventureuse et apaisante.

Doi Inthanon

Doi Inthanon

12. Temple de la grotte du dragon – Phang Nga

Située dans les montagnes, la grotte comprend des chambres de méditation où les moines montrent aux visiteurs la manière bouddhiste de méditer, y compris le chant des mantras. La grotte du dragon est réputée avoir des pouvoirs de guérison et vous pouvez voir des moines préparer des tisanes à des fins médicinales pour leurs visiteurs. Avec ses stalagmites et ses stalactites spectaculaires, vous êtes sûr de faire l’expérience du calme, de la paix et de la tranquillité dans l’un des lieux les plus spirituels en Thaïlande.

Temple de la grotte du dragon

Temple de la grotte du dragon

Quelques conseils d’étiquette pour visiter les temples et les sites sacrés en Thaïlande

Étiquette pour visiter les temples de Thaïlande

Étiquette pour visiter les temples de Thaïlande

Habillez-vous poliment

Veuillez vous habiller de manière respectueuse lorsque vous visitez des temples et sites sacrés en Thaïlande. Veillez à ce que vos épaules soient couvertes (pas de gilets, de débardeurs ou de bretelles spaghetti) et, bien que les jupes ou les shorts soient acceptés dans de nombreux temples, ils doivent être élégants et descendre au moins jusqu’au genou. Les règles vestimentaires sont plus strictes dans les temples les plus importants de Thaïlande et ceux qui ont des liens avec la royauté, comme le Wat Phra Kaew au Grand Palais, à Bangkok. Dans ces lieux très fréquentés, les visiteurs doivent s’habiller de manière très classique, avec des pantalons longs pour les hommes et une jupe/robe ou un pantalon au-dessous du genou pour les femmes.

Enlevez vos chaussures, votre chapeau et vos lunettes de soleil.

Enlevez vos chaussures avant d’entrer dans le bâtiment principal du temple. La plupart des temples disposent d’un espace pour laisser vos chaussures. Vous pouvez continuer à porter des chaussettes. La même règle s’applique aux chapeaux et aux lunettes de soleil lorsque vous entrez dans le temple.

Gardez le silence

Le temple est un lieu sacré. De nombreuses personnes viennent ici pour prier et méditer, il est donc préférable d’éviter les bavardages bruyants et de garder votre téléphone éteint ou en mode silencieux lorsque vous visitez le temple.

Ne pointez pas du doigt ou du pied

Vous ne devez pas montrer du doigt ou du pied un moine, une statue de Bouddha ou même d’autres personnes. Les pieds sont considérés comme la partie inférieure et sale du corps. Pour cette raison, si vous vous asseyez pour parler au moine, ne vous asseyez jamais plus haut que lui. Lorsque vous êtes assis, les hommes doivent croiser les jambes et les femmes doivent s’agenouiller avec les orteils vers l’arrière.

Demandez la permission avant de prendre des photos

Prendre des photos du temple et des images de Bouddha est généralement autorisé en Thaïlande. Mais dans certains lieux de culte, les photos ne sont pas permises. Avant de prendre une photo, consultez les règles du temple écrites à l’extérieur sur des panneaux d’affichage ou demandez simplement à quelqu’un. Essayez de ne pas prendre de photos pendant que les fidèles prient. Ne prenez pas de selfie dans le temple, car c’est un manque de respect.

Faites un don

Presque tous les temples ont une petite boîte pour recevoir les dons. Si vous avez apprécié votre visite, il serait bon de faire un petit don avec une pièce de monnaie.

Pour les femmes

  • Selon la culture bouddhiste, vous ne devez jamais toucher un moine ou ses robes.
  • Si vous voulez donner quelque chose à un moine, vous devez le donner à un homme qui le transmettra au moine, ou le placer à un endroit quelconque ; vous ne pouvez pas le donner directement au moine.
  • Les femmes ne sont pas autorisées à s’asseoir à côté d’un moine.
  • Dans certains endroits, notamment dans le nord de la Thaïlande, la culture locale interdit aux femmes de pénétrer dans des zones spécifiques du temple, considérées comme particulièrement sacrées ou de bon augure. Des panneaux en thaï et en anglais vous indiqueront si un endroit est interdit. Même si cela peut sembler injuste, les anciennes traditions et superstitions jouent un rôle important dans la vie quotidienne en Thaïlande.

Un tour en Thaïlande révèle une profonde dévotion au bouddhisme, illustrée par des temples accrocheurs richement décorés de statues de Bouddha en or, des sanctuaires simples et des festivals religieux animés célébrés dans tout le pays. Planifiez vos vacances avec notre guide de voyage en Thaïlande et découvrez les meilleures temples et sites sacrés au Pays du sourire.

>>> À lire également :

 

Nous sommes ici pour vous aider...

Commencez à planifier votre voyage sur mesure avec l'aide 1-1 de nos spécialistes

Lucie PHAM

Bonjour à vous tous, je suis Lucie PHAM. Mes loisirs sont les voyages, la lecture et l'exploration de nouvelles cultures. Laissez-moi vous apporter le Vietnam merveilleux ainsi que les informations intéressantes sur l'Indochine sur notre blog de voyage d'IDC Travel !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée


Vous pourriez aussi aimer

Guide de voyage en Thaïlande en Mai : Climat, Activités et plus

Découvrez la Thaïlande en mai, une période exaltante remplie de surprises et de joyaux cachés. Au cours de ce mois, la Thaïlande…

Guide de voyage en Thaïlande en Avril : Météo, Conseil et Top 10 Activités

La Thaïlande en Avril – une période d’énergie vive et d’expériences inoubliables. Des plages ensoleillées du sud aux centres culturels du nord,…

Guide de voyage pour visiter la Thailande en Mars

Des plages baignées de soleil, des temples anciens qui murmurent des histoires et des festivals éclatants de couleurs. Voyager en Thaïlande en…

Devis sur mesure

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Votre adresse e-mail sert uniquement à vous envoyer notre lettre d’information et des informations sur les activités de IDC Travel.