Top 10 des plats les plus insolites au Vietnam

La cuisine vietnamienne offre de délicieux plats de rue, mais pour les personnes qui visitent le pays pour la première fois, certains plats insolites au Vietnam semblent relever d’un défi trop grand pour leur palais. Il est probable que certains plats traditionnels vietnamiens exciteront les plus aventureux : par exemple, des plats tels que la soupe au sang ou aux organes, ou le célèbre œuf de canard fécondé sont tous courants dans les habitudes alimentaires vietnamiennes et se trouvent régulièrement sur les marchés de rue. Alors, êtes-vous assez courageux pour dévorer ces spécialités culinaires exotiques cachées ? Allons-y !

Baluts ou des œufs couvés – Trứng Vịt Lộn

C’est un aliment de rue populaire et apprécié des Vietnamiens, il est ancré dans leur culture, tout comme le foie gras chez les Français.

Un œuf de cane fécondé est un œuf qui renferme un petit fœtus de canard partiellement formé, après avoir été incubé pendant 9 à 11 jours. Ils peuvent être consommés avec des feuilles de basilic (rau ram en vietnamien) et une sauce parfois mélangée à des piments, du jus de citron et du sel de mer. Il est apprécié comme une riche source de protéines. Ce plat est souvent servi dans la rue, préparé par des vendeurs ambulants.

Trung vit lon

Trung vit lon

Les enfants de moins de 5 ans et les personnes souffrant d’hypertension, de diabète, de goutte… ne doivent pas consommer ce plat. De même, le balut devrait être consommé au petit-déjeuner ou au déjeuner plutôt qu’au dîner afin d’éviter les indigestions.

Lonely Planet recommande aux touristes qui n’ont jamais goûté aux œufs de balut et qui risquent de se sentir mal à l’aise avec ce plat d’essayer un autre plat, l’œuf de caille. La petite taille des œufs de caille, accompagnés de tamarin et de citronnelle sucrée, les rendra plus faciles à manger.

>>> En savoir plus : Top 8 des meilleurs plats vietnamiens pour le petit déjeuner

Pâte de crevettes – Mắm Tôm

La pâte de crevettes fermentées est composée de crevettes et de sel. Le processus de fermentation fait appel à une enzyme spéciale de la crevette pour créer une saveur particulière. La pâte de crevettes fermentées est une sauce indispensable dans de nombreux plats vietnamiens tels que le Bun dau mam tom (pâte de crevettes fermentées avec du tofu frit et des vermicelles de riz) et Bun thang (vermicelle au bouillon de poulet)…
Les étrangers trouvent généralement ce plat assez fort et certains ne supportent pas son odeur.

Bun dau mam tom

Bun dau mam tom

Sang frais coagulé – Tiết Canh

Ça peut vous paraître un peu gore, mais en France, on mange aussi du boudin. Cette spécialité était très appréciée il y a 15 à 20 ans. Aujourd’hui, il faut faire attention à cause de la grippe aviaire. L’extrait de sang est souvent fabriqué à partir de sang frais de porc, de canard ou d’oie. On y ajoute ensuite des ingrédients comme le glutamate monosodique, la sauce de poisson…et on laisse coaguler. Ce plat n’est pas très esthétique et nécessite des conditions sanitaires extrêmes si l’on veut encore le déguster.

Tiet canh

Tiet canh

Organes d’animaux

De nombreux pays dans le monde ne consomment pas d’organes d’animaux. Au Vietnam, toutes les parties d’un animal telles que les intestins, le cœur, l’estomac, le cerveau, la queue, la tête, le cou… peuvent devenir un plat. Les ingrédients nutritionnels des organes internes sont très abondants. Ils sont particulièrement riches en vitamines B (surtout B12), A, D, E et K, en acide folique et en minéraux dont le fer, le magnésium, le sélénium et le zinc. Ils sont également une excellente source de protéines.

Organes d’animaux

Organes d’animaux

Durian – Quả Sầu Riêng

Le durian est un fruit originaire d’Asie du Sud-Est, appelé “le roi des fruits” en raison de son arôme riche et sucré. À première vue, ce fruit ressemble au jacquier. Néanmoins, ce fruit dégage une odeur puissante que certains comparent à du fromage trop cuit ou carrément à de la crème d’oignon – échalote pourrie. Il est donc interdit dans les hôtels, dans les bus touristiques et dans les avions.
Au goût, il est légèrement sucré et fibreux, mais en même temps riche et gras, fondant dans la bouche. Vous aurez l’impression de manger une crème riche avec un goût d’amande prononcé. ALORS ? Tentez-vous l’expérience ?

Durian

Durian

Vers à soie, vers de coco

Les vers à soie ne sont pas seulement utilisés pour leur soie luxueuse, mais aussi pour leur valeur culinaire dans de nombreuses parties du monde. Dans certains pays, les vers à soie sont servis grillés ou frits, tandis que dans d’autres, ils sont bouillis et accompagnés de légumes ou de riz. Au Vietnam, les vers à soie sont souvent frits dans l’huile et servis avec une sauce à base de poisson. Bien que cela puisse sembler inhabituel pour les palais occidentaux, les vers à soie sont considérés comme une source de protéines durable et abordable, et sont appréciés pour leur texture et leur goût délicat.

Vers à soie

Vers à soie

Dans le delta du Mékong, le Duong Dua (ver de coco), l’un des plats insolites au Vietnam, est un plat célèbre. Le ver de coco (Duong Dua en vietnamien) est une sorte de coléoptère à museau en phase larvaire. Il est considéré comme un parasite nuisible car il creuse le tronc des noix de coco et y pond des œufs, qui se transforment ensuite en larves et se nourrissent des éléments nutritifs de l’arbre. Contrairement aux vers à soie et aux vers de rivière, les habitants du sud mangent souvent les vers de coco vivants avec de la sauce de poisson.

Vers de coco

Vers de coco

Insectes grillés ou frits

Vers, criquets, grillons, larves d’abeilles, scorpions… sont les insectes qui peuvent être transformés en aliments à haute valeur nutritionnelle.

Au Vietnam, les insectes sont un “plat de pauvres”, consommés à la campagne ou dans les régions montagneuses. Mais ils commencent à faire leur entrée sur les tables de l’élite de la capitale Hanoï. Au menu : Cricket et de sauterelles frits, scorpions ou geckos frits, etc

Sauterelles frites

Sauterelles frites

Viande de serpent

Manger du serpent au Vietnam n’est pas courant, c’est plutôt réservé à une petite partie de la population aisée à la recherche de nouvelles sensations. Selon les amateurs, le serpent a le même goût que le poulet, à condition de ne pas trop le cuire, sinon il devient caoutchouteux.

Dans la médecine vietnamienne, cette viande protège contre certaines maladies cardiovasculaires, le diabète ou les infections rénales. La bile du serpent est réputée excellente pour le système immunitaire.

Le village de Le Mat, dans la banlieue d’Hanoï, est célèbre pour ses nombreux restaurants spécialisés dans la préparation de la viande de serpent. Le serpent est choisi dans un vivarium, il est ensuite cuisiné de 5 manières différentes et vous êtes également invité à boire un petit verre du sang du serpent.

Viande de chien

Pour les voyageurs étrangers, la viande de chien est certainement le plat qui suscite le plus d’aversion.
Rôtie, bouillie ou cuite à la vapeur, la viande de chien est vendue sur les marchés et dans les magasins d’alimentation. De nombreux Vietnamiens consomment de la viande de chien en vertu de croyances populaires selon lesquelles manger du chien à la fin du mois lunaire rend plus fort et plus viril, guérit certaines maladies et renverse la malchance.

Viande de chien

Viande de chien

Cette consommation fait partie de la tradition culinaire vietnamienne mais est considérée comme taboue par les jeunes générations et devient de moins en moins populaire, surtout depuis que les autorités ont demandé aux habitants d’Hanoï et Hoi An de cesser de consommer de la viande de chien, soulignant que ce plat populaire ternissait l’image du pays auprès des étrangers.

Soupe d’abat de bœuf, cheval ou chèvre – Thắng cố

Le Thắng Cố ou ragoût de viande et d’abats de cheval est le plat traditionnel de la minorité Hmong qui vit principalement sur les hauts plateaux du nord-ouest du Vietnam, comme Ha Giang, Sapa,… Ce plat étrange était autrefois préparé à base de chair ou d’organes de cheval. Au fil du temps, les locaux ont “amélioré” le Thắng cố en y ajoutant du bœuf, de la viande de buffle et de nombreuses autres façons de le cuisiner.

Thang Co - plats vietnamiens

Thang Co

En bref, les habitants des districts de Bac Ha et de Muong Khuong et du district de Sapa, dans la province de Lao Cai, ont leur soupe de cheval la plus populaire. Cet étrange plat vietnamien convient aux climats froids. Les personnes souffrant de la goutte ne doivent pas manger de Thắng cố à cause de l’énorme quantité de protéines qu’il contient.

>>> Goûtez ce plat insolite avec nos meilleurs circuits au Nord Vietnam

Originales, intrigantes, passionnantes et dangereuses, voilà ce que l’on peut trouver dans tous les délices bizarres du Vietnam ci-dessus. Pour la plupart des voyageurs au Vietnam qui connaissent déjà les stars de la cuisine vietnamienne comme les rouleaux de printemps, le pho ou bun bo, ces plats atypiques et moins connus, parfois peu ragoûtants au premier abord, mettront en valeur l’expérience de la gastronomie vietnamienne. Prenez donc votre courage à deux mains, laissez-vous séduire par ces plats insolites fraîchement accommodés d’herbes et d’épices au Vietnam.

>>> Découvrez les plats typiques vietnamiens avec nos Top 30 des meilleurs plats vietnamiens à essayer absolument

Nous sommes ici pour vous aider...

Commencez à planifier votre voyage sur mesure avec l'aide 1-1 de nos spécialistes

Thanh Doan

Bonjour à vous tous, je suis Thanh Doan. Mes loisirs sont les voyages, la lecture et l'exploration de nouvelles cultures. Laissez-moi vous apporter le Vietnam merveilleux ainsi que les informations intéressantes sur l'Indochine sur notre blog de voyage d'IDC Travel !

Commentaires(2)

  1. J’ai bien aimé la pâte de crevettes. Je l’ai mangé avec mes amis à Hanoi et c’est une surprise. Essayez-le !!!

  2. je me demande si ces plats sont couramment consommés par les locaux ou s’ils sont surtout destinés à surprendre les touristes. Les plats comme les œufs couvés (Baluts), le sang frais coagulé (Tiết Canh), le durian, les vers à soie et de coco, les insectes grillés, la viande de serpent, la viande de chien, et la soupe d’abats (Thắng cố) sont-ils des spécialités régulières ou plutôt des curiosités culinaires exceptionnelles dans la culture vietnamienne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée


Vous pourriez aussi aimer

Vietnam Thaïlande en 11 jours : Top Itineraries & Conseils

Prêt pour un voyage Vietnam Thaïlande 11 jours ? Ce blog n’est pas un simple guide de voyage, c’est votre porte d’entrée…

Guide de voyage Vietnam Thaïlande 18 jours : Top activités & Itinéraires

Prêt pour une odyssée envoûtante avec notre blog de voyage Vietnam Thaïlande 18 jours, où chaque mot peint une image d’aventure et…

Voyage Vietnam Thaïlande 16 jours : Guide des étapes & Top Itinéraires

Préparez-vous à embarquer pour un voyage exaltant de 16 jours à travers le Vietnam et la Thaïlande ! Cette série de blogs…

Devis sur mesure